Un sondage OpinionWay pour Radio Classique et Les Échos publié aujourd'hui confirme le statut de challenger d'Emmanuel Macron face à la fille de Jean-Marie Le Pen pour le second tour de l'élection présidentielle, avec le candidat de droite François Fillon éliminé dès le premier tour.

Selon cette enquête effectuée du 3 au 5 février auprès de 1700 personnes, l'ancien ministre de l'Économie recueille 23% des intentions de vote au premier tour, derrière la présidente du Front national (26%).

François Fillon est crédité de 20% de ces intentions de vote, le candidat socialiste, Benoît Hamon, de 14%, et celui de la "France insoumise", Jean-Luc Mélenchon, de 11%.

Au second tour, Emmanuel Macron battrait très largement la candidate d'extrême droite par 65% des voix contre 35%, selon les résultats de ce sondage.

Bilan : Emmanuel Macron va être la cible de toutes les attaques. Il devance le candidat du PS de 9 % et celui de l'ex UMP de 3%.

Rappelons que 1% des électeurs c'est 400 00 voix ! Ainsi 9% c'est 3,6 millions d'électeurs en plus pour Emmanuel Macron et 3% c'est 1,2 millions de voix, en plus !

23 % représente donc environ 9,2 millions d'électeurs. On est très loin devant les 1,2 millions de voix faites par le candidat socialiste à la primaire et les 2,8 millions de voix faites par le généreux (avec sa famille) député Fillon.

L'idéal serait que le programme de Emmanuel Macron (qui arrive début mars) fasse reculer la fille de Jean-Marie Le Pen en dessous de 20%. Malheureusement ni Mélenchon ni Hamon ne s'attaquent à elle, préférant cibler le candidat de En Marche.